Saint-Paul en Cornillon
Blog France Road-trip

Road-trip au long de la Loire – 2 : de Retournac à Villerest

on
7 janvier 2018

Au troisième jour de notre périple, dont j’ai déjà relaté la première séquence dans la Partie 1 de notre road-trip au long de la Loire, après avoir traversé Saint-Maurice de Lignon, nous rejoignons bien vite la Loire à son confluent avec le Lignon. Un lieu un peu complexe avec un pont de pierre qui enjambe le Lignon et un joli pont suspendu au-dessus de la Loire, l’un et l’autre juste en amont du confluent, tandis que la nationale 88 emprunte un viaduc très aérien pour traverser la Vallée du Lignon. Cet enchevêtrement de routes ne perturbe guère les pêcheurs en action au bord la Loire.

Joli pont suspendu sur la Loire à Confolent

Juste en amont du confluent avec le Lignon, un joli pont suspendu au dessus de la Loire.

 

Confluent Loire-Lignon

Le confluent de la Loire avec le Lignon

 

Le viaduc routier se reflète dans le Lignon

Reflet de l’aérien viaduc de la N88 au-dessus de la Vallée du Lignon

 

Pêcheurs en bord de Loire

Pêcheurs en action en bord de Loire

 

Au village de Beauzac nous avons un peu cherché la fromagerie que nous avait recommandée Agnès, notre hôtesse de la veille. Nous avons fini par la trouver à mi-chemin entre Beauzac et Bas-en-Basset. Une halte pour acheter, à la Compagnie fromagère de la Vallée de l’Ance, quelques morceaux des délicieux fromages découverts lors du précédent dîner : certains que nous connaissions déjà bien (Saint-Nectaire et Rochebaron) mais d’autres que nous ne connaissions pas encore comme le succulent Saint-Agur, un fromage bleu au lait de vache et à la texture fondante que je vous recommande particulièrement : un vrai délice (pour les amateurs de fromage s’entend) !

 

Bas-en-Basset

Bas-en Basset accueille le Château de Rochebaron (oui, comme le fromage …  à moins que ce ne soit le château qui ait donné son nom au fromage !). Il était fermé lors de notre passage, nous n’avons donc pu admirer que de loin ce vieux château  (XIème – XVIème siècle) dont on nous dit que c’est un des plus vieux édifices médiévaux défensifs de la Loire. Il dispose d’une magnifique vue sur la vallée et propose un volerie et des animations théâtralisées. Il vaut mieux consulter leur site pour en connaitre les horaires et les dates (site du château de Rochebaron).  

Après Bas-en Basset, nous avons suivi en rive gauche le joli parcours de la Loire jusqu’à Aurec. Depuis Retournac, la rivière est bien devenue un fleuve. C’est d’ailleurs dans cette petite bourgade que Bernard Ollivier, le célèbre voyageur de la route de la soie, a commencé son périple sur la Loire en canoë après voir parcouru à pied l’amont du fleuve depuis le Mont Gerbier de Jonc. Il décrit cette « aventure » dans un bouquin que j’avais lu il y a quelques années et qui m’a sûrement donné l’idée de ce road-trip : Aventures en Loire, 1000 km à pied et en canoë.  

 

Aurec-sur-Loire

Aurec-sur-Loire est une bien jolie halte sur notre parcours. Cette petite ville à l’histoire ancienne et tourmentée s’étend de part et d’autre du fleuve dans un décor de douces collines verdoyantes. Un pont et aussi une jolie passerelle récente pour les piétons joignent les deux parties de la ville. Des peintures murales en trompe-l’oeil illustrent des activités d’antan.

 

Passerelle d'Aurec-sur-Loire

L’élégante passerelle pour les piétons à Aurec-sur-Loire

 

Mo et passerelle d'Aurec

Mo sur la passerelle d’Aurec-sur-Loire

 

Sur les berges de la Loire, une aire de détente

Une aire de détente en rive gauche de la Loire    

 

Aurec en rive droite

La ville en rive droite depuis le pont

 

peinture murale des lavandières

Peinture en trompe-l’oeil pour illustrer les activités et métiers d’antan

 

peinture murale de métiers de la construction

Une peinture murale illustre les anciens métiers du bâtiment

 

Après Aurec nous quittons le département de la Haute Loire et notre route passe par le très joli site de Cornillon au pied d’un ancien château éponyme. La halte photo s’impose !

 

Lac de Grangent

Nous faisons route ensuite vers le Lac de Grangent que nous longeons en rive gauche. Ce Lac artificiel sur la Loire doit son existence et son nom au barrage de Grangent, construit entre 1955 et 1957, à vocation hydroélectrique. Le lac fort de 365ha s’étend sur 20km entre Aurec et Saint-Just-Saint-Rambert. Il est prisé des gens de Sainte-Etienne qui peuvent y pratiquer la pêche et des activités nautiques. Les alentours du lac offrent de magnifiques points de vue. Notre première halte est pour le charmant village de Chambles, le temps d’y déjeuner agréablement au Bar Restaurant de la Tour dans le centre du village, puis de grimper dans la Tour de Chambles (reste d’un ancien château) pour s’offrir une vue grandiose sur le lac.

 

Saint-Paul en Cornillon

la belle boucle de la Loire à Saint-Paul en Cornillon au pied du château

 

Vue sur le Lac depuis la Tour de Chambles

Du haut de la Tour de Chambles on peut admirer la partie amont du Lac de Grangent

 

Escalier de montée à l'église de Chambles

La belle volée de l’escalier de pierres qui conduit à l’église de Chambles

 

le jaune fluo est de sortie

Une inattendue coïncidence de couleur avec le blouson de Mo !

 

L'église vue du haut de la Tour de Chambles

La Tour de Chambles domine l’église et le village   

 

Après Chambles nous nous rendons au château d’Essalois qui offre une belle vue à la fois sur le barrage et sur l’île du château de Grangent au milieu du lac.
Le château d’Essalois se dresse fièrement sur un piton rocheux. Il permettait depuis le XIVème siècle de surveiller au loin la vallée de la Loire. En partie détruit, malgré ses multiples propriétaires successifs, il dispose encore de deux belles tours rondes, dont une, accessible au public, nous permet d’admirer le paysage environnant.

 

façade du château d'Essalois

Le château d’Essalois a fière allure et se repère de loin

 

château de Grangent sur son île

Vue sur le château de Grangent depuis une tour du château d’Essalois

 

Voiliers sur le Lac de Grangent

Le Lac de Grangent accueille des activités nautiques

 

vue sur le barrage de Grangent

Le barrage de Grangent   

 

Après la très belle région du Lac de Grangent, la Loire quitte le relief vallonné pour traverser la plaine du Forez et présente moins d’intérêt : nous filons, par de petites départementales entre A72 et N 82, jusqu’à Pinay au sud de Roanne pour rejoindre bientôt une autre retenue artificielle sur la Loire, celle du lac de Villerest.

 

Château de la Roche

Nous franchissons la digue de Pinay pour passer en rive droite. Un belle surprise nous attend rapidement avec le très joli site du Château de la Roche qui s’avance dans le lit de la Loire au bout d’une digue à Saint-Priest-la-Roche. Je vous laisse admirer la photo de ce site dont j’ignorais jusqu’à l’existence. L’histoire récente du château est liée à celle du barrage de Villerest bien sûr, après qu’il ait été laissé à l’abandon et à l’état de ruine. Construit au XIIIème siècle sur un piton rocheux de 40m qui dominait le cours de la Loire, le château a connu plusieurs propriétaires et subi de nombreuses crues dévastratrices notamment au XVIIème siècle. Racheté par EDF en 1965 après que les propriétaires du début du 20ième siècle en aient été expropriés, il appartient aujourd’hui à la commune de Saint-Priest-la-Roche. Il a été restauré en 1996 et apparait maintenant avec une côte de l’eau du barrage bien supérieure à celle du cours naturel du fleuve. Le château n’est pas totalement à l’abri de fortes crues et la côte du barrage est surveillée et affichée en permanence sur un panneau lumineux en face de la digue qui mène au château.

 

La Loire ) Pinay

La traversée de la Loire à Pinay

 

La Loire à Pinay

La Loire au niveau de la Digue de Pinay

 

La Château de la Roche

Le splendide site du Château de la Roche     

 

Le Château de la Roche se visite en 2018, du 7 avril au 4 novembre …

  Du 7 avril au 30 juin, tous les jours, sauf le lundi, de 14 à 18h,
  en juillet et août, tous les jours de 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h,
  du 1er au 16 septembre, tous les jours, sauf le lundi, de 14 à 18h,
  du  17 septembre au 21 octobre, les week-ends de 14 à 18h.

 Pensez à réserver votre visite – Tél 04.77.64.97.68

 

Long de 36 km, le Lac de Villerest s’étend jusqu’au village de Villerest, au sud de Roanne. Il offre aux familles des activités de loisir variées.

 

Le Lac de Villerest

Le Lac de Villerest au niveau du Pont de Fragny


Après cette belle journée de découverte de paysages majestueux et de châteaux en tous genres, nous ne pouvions que goûter, nous aussi, à la vie de château. Le Château de la Motte à Noailly au nord de Roanne nous a accueillis dans une de ses chambres d’hôtes. Ce manoir tenu depuis quelques années par un couple de suédois qui en a fait l’acquisition nous a donné le sentiment, pour une nuit, d’être nous aussi des châtelains. Un couple de niçois nous a rejoint pour le dîner dans la salle à manger du château et, comme le hasard fait souvent bien les choses, nous avons partagé avec eux des sujets communs de notre région et même d’une entreprise importante de notre ville à laquelle collabore le monsieur.

Si vous avez suivi notre itinéraire du jour et que vous connaissez d’autres lieux à voir ou à visiter le long de la Loire, n’hésitez pas à les évoquer dans un commentaire que j’accueillerai avec plaisir. Et si vous n’en connaissez pas, vous ai-je donné un peu envie d’aller voir du côté de ces beaux départements de la Haute Loire et de la Loire ?

 

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur
TAGS
4 Comments
  1. Répondre

    Anne

    5 mars 2018

    Tes photos sont vraiment magnifiques! Eh oui, un road trip peut aussi se faire par ici!

    • Répondre

      Alaindici

      19 mars 2018

      Merci Anne

  2. Répondre

    Itinera Magica

    7 avril 2018

    Je ne connais pas du tout ce coin et je le trouve superbe, poétique et rempli d’histoire. Merci pour cette belle découverte au fil de l’eau.

    • Répondre

      Alaindici

      13 avril 2018

      Pout tout t’avouer, moi non plus je ne connaissais pas … ou si peu.
      Mais est-ce que chaque coin de France ne recèle pas quelques beautés cachées, bonheur des amateurs d’itinéraires non balisés, à côté des lieux emblématiques hyper visités ?

Vous avez parcouru cet article ... Merci ... A votre tour de laisser un commentaire rapide ...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

entrez un mot clé
    Catégories
    Archives
    %d blogueurs aiment cette page :