Scroll to Content

Les mystères du Castel del Monte

Le Castel del Monte, situé en Italie du sud dans les Pouilles est un château qui date de la fin du Moyen-âge et dont les mystères restent à découvrir …

Le plateau des Murge

Au cours de notre road trip de l’an dernier dans les Pouilles, en Italie du Sud, nous avons fait une halte sur le plateau des Murge dans la partie centrale de la région, la visite du Castel del Monte ayant retenu notre attention. Nous avons trouvé à nous loger, au dernier moment selon notre mauvaise/bonne habitude, dans une chambre d’hôte ; en fait une masseria, c’est à dire une ferme fortifiée. J’en reparlerai tellement le lieu est surprenant et démesuré par l’épaisseur de ses murs et la taille de ses pièces. Sur les terres du domaine agricole de cette masseria on y cultive l’olivier et l’amandier et un peu plus au nord, la vigne dont les parcelles se succèdent et forment des paysages assez somptueux.

vue des Murge avec au loin le Castel del Monte
Depuis la masseria

Depuis la ferme on ne peut pas manquer le fameux Castel del Monte, qui domine le plateau au sommet d’une colline, à 5 km à vol d’oiseau.

Vue de Castel del Monte depuis la masseria qui nous hébergeait
Castel del Monte depuis le plateau des Murge

Le jour de notre arrivée nous avions prévu une visite de fin d’après-midi  à Canosa di Puglia plus au nord et réservé au lendemain celle du château.

 

Castel del Monte, le chiffre 8

 

Présentation générale en italien du Castel del Monte
Pour ceux que la langue de Dante ne rebute pas …

 

Castel del Monte, comme son nom l’indique, a été construit au sommet d’un petit mont de 540 mètres d’altitude. Ce n’est pas très haut, mais néanmoins suffisant pour surveiller le plateau des Murge loin aux alentours. Sa forme massive inspire le respect !

Photo du Castel del Monte en noir & blanc
Accès au château

 

L'architecture régulière octogonale du Castel
Le château sur fond d’un joli ciel de pluie

Plus on s’approche de la forteresse en la contournant, plus on en découvre la forme géométrique très régulière avec une répétition du chiffre 8 qui lui donne à la fois beaucoup d’allure mais aussi une architecture surprenante qui ne manque pas de nous interroger : pourquoi autant de précision pour construire au début du 13ème siècle une forteresse défensive ?

Le château est en effet de forme octogonale. A chaque sommet de l’octogone une tour elle-même de forme octogonale. Chaque étage abrite 8 pièces et les étages sont reliés par des escaliers étroits en colimaçon qui tournent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Cette répétition du chiffre 8 imprime un rythme agréable à l’architecture du monument.

Certains  voient dans cette forme une représentation de la couronne impériale elle-même octogonale.

A noter que le château comporte 5 réservoirs d’eau qui sont connectés aux cheminées et donnent lieu à interprétation. Bien d’autres mystères sont évoqués à propos du Castel del Monte. Il ne comprend pas de chapelle, ni de cuisines, ni d’écuries, ni de douves, … Ce n’est donc ni une forteresse pour se défendre ni même un relais de chasse. Une résidence d’agrément ?

 

La forme octogonale du château se retrouve dans la cour intérieure.

la cour intérieure du château ressemble à l’intérieur d’un puit gigantesque.

C'est dans la cour intérieure que peuvent s'observer certaines coïncidences astronomiques.
La sobriété élégante du château : vue de la cour intérieure

 

Pièce du château avec son ouverture vers la cour intérieure
Les pièces du château sont éclairées par le puits de lumière de la cour intérieure. Au fond l’escalier qui permet de changer d’étage.

 

Le chiffre 8 des fenêtres en ogive
La rosace de certaines fenêtres en haut de l’ogive comprend 8 ouvertures

 

 

 

 

Frédéric II, empereur du Saint-Empire

Bien sûr les réponses aux questions que se posent les historiens et autres experts concernant le château  doivent être liées à la personnalité de son commanditaire. Intéressons-nous à ce personnage.
C’est l’empereur des romains Frédéric II qui a décidé la construction ; démarrée en 1229, celle-ci a été achevée en 1240, mais il n’est pas certain que Frédéric II l’ait jamais occupé.

Frédéric II a été un empereur important. Frédéric de Hohenstaufen est un prince souabe,  fils d’Henri VI, empereur du Saint-Empire et roi de Germanie. Par sa mère il descend de Roger II, son grand-père, le premier roi normand de Sicile. Il devient empereur des romains en 1220 et le restera jusqu’à sa mort en 1250. Il fut également roi de Germanie et de Sicile bien sûr, mais aussi de Jérusalem à l’issue de la 6ème croisade qu’il lança selon sa promesse faite au pape de reconquérir le royaume de Jérusalem perdu face à Saladin. Au cours de son règne, il eut des démêlés avec la Ligue Lombarde et aussi avec la papauté ; il fut même excommunié à deux reprises.

Empereur cultivé, parlant 6 langues (le latin et le grec bien sûr, le sicilien, le normand et l’allemand en raison de ses origines, mais aussi l’arabe), il était ouvert aux sciences, à la philosophie et à la poésie. Connaisseur de la culture arabe, il a agi en faveur de la compréhension mutuelle et a conclu sa sixième croisade, peu guerrière, par un accord avec le sultan Malik Al Kamel concernant la restitution de Jérusalem.  Empereur éclairé il fit venir à sa cour des érudits venant de tout le bassin méditerranéen grecs, arabes, italiens et juifs. Est-ce dans cet humanisme éclairé qu’il faut chercher les éléments qui ont conduit à la réalisation du chef d’oeuvre unique de l’architecture médiévale qu’est Castel del Monte ?

 

décoration : colonne de marbre
Colonne de marbre

 

Entrée du château vers la cour intérieure - détail
Détail d’un portail d’entrée dans le château vers la cour intérieure

 

détail de décoration des portails
Les portails sont souvent agrémentés d’entourages en breccia corallina

 

sculpture d'une tête d'homme
Une tête sculptée dans la pierre parmi les rares décorations subsistantes

 

Les mystères du château

Construit comme un château fort (position dans le plateau des Murge, épaisses murailles, meurtrières, …) Castel del Monte ne peut pas être considéré comme un château défensif chargé d’assurer la sécurité  de ses occupants et de la population des alentours.

Relais de chasse ? Rien n’est moins sûr puisque le château ne comporte pas d’écurie alors que les nobles chassaient à cheval.

Centre de soins basé sur l’eau, hammam de luxe comme on peut le lire ? Les réservoirs d’eau, le réseau de canalisations et les cheminées qui pouvaient servir à produire de la vapeur y font penser. D’autant que le château bénéficiait certainement d’une riche décoration (marbres, mosaïques) disparue au cours du temps.

Observatoire astronomique ? Sa position précise, qui donne aux ombres portées des murs des longueurs qui coïncident avec celles de la cour et des pièces les jours d’équinoxe et de solstice, peuvent y faire penser. On peut même y détecter le nombre d’or !

On ne saura peut-être jamais. Mais le plus important est que ce château unique, joliment restauré après son acquisition par l’Etat italien en 1928, continue à trôner superbement sur le plateau des Murge et à nous ravir par sa superbe silhouette architecturale. L’unesco ne s’y est pas trompé qui l’a classé au Patrimoine universel de l’humanité en 1996.

 

vue de la façade principale du château
Vue de la façade du château. Un double escalier conduit au portail principal

 

vue sur le plateau des Murge
Très belle vue sur la Murge depuis les salles du Premier étage du Castel

 

Si vous aimez les vieilles pierres (et c’est forcément le cas si vous savez choisi de visiter les Pouilles !), ne manquez surtout pas cette jolie visite du Castel del Monte.
Et, n’oubliez pas, vos commentaires sont toujours les bienvenus : je répondrai à chacun.

 

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur

Ecrit par:

Alaindici, photographe, aime les voyages, les rencontres, l'histoire des peuples, des villes et des régions et les traces qu'elle laisse. Curieux d'apprendre, toujours et en tous domaines.

%d blogueurs aiment cette page :