Scroll to Content

Bicentenaire du retour de Napoléon

 

C’est le 1er mars 1815 que Napoléon débarque à Golfe-Juan, de retour de l’île d’Elbe. Entouré de quelque 800 hommes, il entame aussitôt une marche à travers les Alpes jusqu’à Grenoble : le Vol de l’Aigle. C’est le début des 100 jours !

Le bicentenaire de ce fait historique ne pouvait manquer d’être célébré parles communes concernées, Grasse en tête. Des passionnés de l’histoire napoléonienne refont cette année à cheval et en costume d’époque, ou à pied pour les quelques fantassins qui participent à la reconstitution, le trajet de l’empereur entre Golfe-Juan et Grenoble. Je ne voulais pas manquer de les suivre sur les chemins qui les ont conduit de Grasse à Séranon (lieu du second bivouac) et de faire quelques images. Entre le Pont de Siagne et Séranon, les participants ont rencontré les conditions hivernales auxquelles leurs prédécesseurs ont également été confrontés deux cents ans plus tôt : pluie, neige, fort vent et froid. Après les avoir attendus à Saint-Vallier, nous avons guetté le petit détachement à cheval au pont de la Siagne dans la vallée entre Saint-Vallier de Thiey et Escragnolles. Ensuite, nous nous sommes placés à Escragnolles et enfin au croisement du GR 510 avec la route nationale qui porte évidemment le nom de Route Napoléon.

Un conseil à tous les amoureux des voyages en voiture ou en moto : n’hésitez à emprunter cette route magnifique jusqu’à Grenoble !

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur

Ecrit par:

Alaindici, photographe, aime les voyages, les rencontres, l'histoire des peuples, des villes et des régions et les traces qu'elle laisse. Curieux d'apprendre, toujours et en tous domaines.

%d blogueurs aiment cette page :